04 42 01 02 03 resa@sissitour.fr

Les réveillons de la Saint Sylvestre dans les capitales européennes

187314-share-image

Veiller le soir du 31 décembre est une coutume toujours respectée dans presque tous les pays du monde. Compter les dix dernières secondes à rebours pour accueillir la nouvelle année en famille, entre amis ou à deux. Chacun a sa façon de célébrer le réveillon de la Saint Sylvestre.

Manifester la joie pendant la nuit du 31 Décembre

Champagne à volonté, dinde, pétards, feux d’artifice. Plusieurs manières de manifester la joie au Nouvel An.

En attendant le premier jour de la nouvelle année, les Européens ont chacun leurs manières de réveillonner. Des soirées dans tous ses états sont organisées par les professionnels : soirée en bateau, soirée dans les restaurants les plus chics, spectacles, etc. Pour cela, les réservations s’entassent des jours voire des mois à l’avance.

Les villes européennes brillent de mille feux pendant le réveillon de la Saint Sylvestre. Des foules de gens se réunissent pour le passage à la nouvelle année dans une ambiance de folie et procèdent en fonction de leurs moyens. Bien que certains dépensent une fortune, d’autres fêtent le réveillon comme ils le peuvent.

Quelques festivités européennes

On se régale avec des plats traditionnels pendant la nuit de la Saint Sylvestre en Hongrie en attendant les douze coups de minuit. Les gens expriment leur joie toute la nuit en dansant et en jouant des trompettes.

En Italie, en faisant la fête, il est de tradition que les gens portent des sous-vêtements rouges pour rester en bonne santé toute l’année.

En Espagne, tout le monde passe la soirée à danser, mais la tradition consiste à avaler un raisin à chaque coup de minuit. Ce afin de souhaiter d’être placés sous les meilleures égides pendant les douze nouveaux prochains mois.

Laisser une réponse

Text Widget

Nulla vitae elit libero, a pharetra augue. Nulla vitae elit libero, a pharetra augue. Nulla vitae elit libero, a pharetra augue. Donec sed odio dui. Etiam porta sem malesuada.

Commentaires récents